Goblin Valley

Dimanche 27 décembre (partie 1)

Départ à huit heures avec moins huit degrés au compteur. La grande nouveauté de la journée, c'est que pour la première fois de notre séjour il n'y a pas un seul nuage dans le ciel. Le beau temps annoncé depuis déjà quelques jours serait-il enfin au rendez-vous ?

Ce matin nous quittons la région de Moab que nous connaissons bien pour nous rendre dans les environs de Hanksville, à 180 kilomètres de là. Les routes sont excellentes et une heure et demie plus tard nous atteignons notre objectif. Nous sommes déjà passés une fois dans le coin mais nous n'avions pas pu y faire une seule des visites que nous avions prévues à l’époque, la faute à une météo particulièrement détestable. Ici nous sommes donc en terre inconnue.

Ne sachant pas si les conditions météorologiques, toujours idéales pour le moment, vont se maintenir, nous préférons assurer et commencer notre découverte de la région par une visite qui nous tient particulièrement à cœur : le petit parc de Goblin Valley. Une seule voiture est présente sur le parking, nous ne devrions pas être embêtés … Lorsque nous démarrons notre balade la température est remontée à moins six degrés et il n’y a quasiment pas un souffle de vent. Ce sont des conditions idéales pour se promener. La neige qui était encore présente il y a une dizaine de kilomètres a totalement disparu ici.

Pas de grande randonnée au programme de ce matin. Il suffit de sortir de la voiture pour être directement immergé dans l’univers de Goblin Valley. Dès que vous découvrirez les premières photos de cet endroit, vous comprendrez pourquoi on l'appelle ainsi. En effet, on y rencontre des milliers de gobelins pétrifiés ! Ces créatures légendaires, prisonnières de leur gangue de pierre, sont partout …








… et on en trouve de toutes formes et de toutes tailles.










Pour qui a un peu d'imagination on trouve de tout à Goblin Valley : une multitude de formes extravagantes, ...






… des champignons hallucinants à défaut d'être hallucinogènes, ...





… des créatures fantasmagoriques ...





… et même des visages de pierre.


A l’extrémité de la vallée aux gobelins, les paysages prennent de la hauteur et deviennent beaucoup plus imposants.






Par endroit, lorsque nous nous arrêtons et que nous ne faisons pas de bruit, nous avons l'impression d’entendre murmurer. Nous partirons d'ici avec la quasi-certitude que certains gobelins sont toujours vivants et qu'ils hantent encore les cavernes souterraines qui sont cachées sous la vallée ... J’ai longtemps attendu à la sortie de ce qui ressemblait à un de leurs « terriers » avec l’espoir d’en apercevoir un, mais peine perdue, ils sont restés insaisissables …


Mais bon, peut être rêvons-nous, à moins que ce ne soit l'ambiance mystérieuse de ces lieux qui altère notre jugement ou alors les effets tenaces de l’excellente bière brassée à la Moab Brewery.

Nous passerons trois heures et demie à explorer cette vallée magique (un formidable terrain de jeu) et nous sommes loin d'être allés partout. Nous aurions pu y rester la journée entière sans nous ennuyer, mais nous avons autre chose à faire dans le secteur.

à suivre …