Découverte du street-art dans la ville de Vitry-sur-Seine (94)

Mardi 23 janvier 2018 : 

Nous avons découvert le street-art en 2014 lors d’un voyage à San francisco et c’est devenu depuis une de nos passions.

Aujourd’hui je vais prendre la direction de Vitry-sur-Seine (94), au sud-est de Paris. Nous nous retrouvons au métro avec mon amie Jocelyne, passionnée aussi de street-art, qui vient de Lyon pour faire cette balade avec moi.

Vitry-sur-Seine est une ancienne ville ouvrière austère, voire laide où l’on n’a pas à priori envie de se promener, d’autant plus qu’aujourd’hui il pleut.
Et pourtant Vitry est devenue grâce au street-art un véritable musée à ciel ouvert où les œuvres, à chaque coin de rue, se fondent parfaitement dans le paysage. La ville grise a pris des couleurs et le contraste est saisissant. 
Des graffeurs très connus viennent y peindre et Vitry est maintenant l’une des places fortes de cet art urbain.

Pourquoi Vitry ?
Grâce à l’artiste de renommée internationale Christian Guémy alias C215.
Né à Bondy en 1973, passionné de dessins il commence à réaliser des œuvres éphémères en 2006. 
C215 va s’imposer tranquillement et rapidement grâce son style très particulier et son talent. 
En 2009, il installe son atelier à Vitry et commence à donner de la couleur aux murs gris de la cité. 

Avec le soutien de la Mairie, il fait venir d’autres artistes et les fresques, portraits, trompe l’œil… colorent peu à peu les murs. Il est évident que c’est grâce à sa contribution que le développement du street-art a eu lieu dans cette ville. 


Quelques peintures murales de C215 :











Ces trois dernières peintures de C215 n’ont pas été photographiées dans la rue mais dans un café où nous sommes rentrés pour nous réchauffer ! et boire un thé.




En vrac, d’autres peintures murales.





































































Nous avons passé plus de 4 heures (sur environ 8 km) à admirer ces œuvres qui nous ont fait complétement oublier l’environnement. 
Même avec la pluie qui est tombée par intermittence et le vent, nous sommes ravies de cette balade dans ce véritable musée à ciel ouvert gratuit. Merci à tous ces artistes. Nous y reviendrons pour faire découvrir ce superbe parcours à nos conjoints : Jean-Michel et Michel, nos amis, notre famille...


D’autres articles sur nos deux blogs ont déjà été consacrés au street-art que nous avons découvert à San Francisco, New York, Madrid et Paris.