Parc national de Arches et Secret Spire

Jeudi 23 juin :

Même si c'est la cinquième fois que nous nous rendons au parc national de Arches, il nous reste encore des choses à y découvrir. Nous y avons aussi quelques sites à revoir car lors de nos précédentes visites nous les avons faits dans de mauvaises conditions. Notre premier arrêt est pour le visitor center dans l’espoir d’obtenir la possibilité d’aller visiter Fiery Furnace, un secteur réputé très "paumatoire" car on y chemine dans un véritable labyrinthe de pierre où le GPS n’est d’aucune utilité (les hautes et denses formations rocheuses empêchent toute réception satellitaire). A cause de son caractère « paumatoire », il n’y a que deux possibilités de visiter Fiery Furnace : participer à une visite guidée avec un ranger ou obtenir un permis. Pour avoir la chance de participer à une visite guidée, il faut réserver à l’avance, souvent très à l’avance, parfois plusieurs semaines avant la date souhaitée. Pour nous, il est bien évidemment trop tard pour cette option, nous comptons donc sur le permis. Logiquement, après avoir reçu les conseils d’un ranger et visionné une vidéo, on doit pouvoir décrocher le précieux sésame. Mais lorsque nous nous adressons au ranger de service, nous n’obtenons rien de positif. Pas de possibilité de repartir avec le satané permis que nous convoitions. Le ranger semble ne jamais en avoir entendu parler. Etonnant ! Peut-être que cette possibilité n’existe plus ou que nous n’avons pas su lui donner confiance dans nos capacités d’orientation … Si quelqu’un à des infos, nous sommes preneurs ! Le ranger nous propose des places qui se sont libérées pour un tour guidé, mais dans trois jours. Nous ne serons plus là ! C’est donc à regret que nous quittons le visitor center et que nous nous dirigeons vers l’intérieur du parc. La journée commence sur une déception, mais le côté positif des choses, c’est que nous avons une bonne raison de revenir ici un jour …

Nous décidons de commencer notre journée de visite par la première balade que l’on rencontre sur la longue route qui pénètre au cœur de Arches : Park Avenue. Lorsque nous arrivons au départ du sentier, le ciel est envahi par les nuages.



Un quart d'heure plus tard, lorsque nous démarrons la balade de Park Avenue, un grand coup de vent a tout balayé. Avec la lumière rasante de ce début de journée, les paysages sont superbes.




C’est parti pour la descente (environ 1.5 km) vers le bas de Park Avenue.






  
Maintenant que nous sommes en bas, il ne nous reste plus qu’une seule chose à faire : remonter ! Cent mètres de dénivelé ce n’est pas grand-chose, mais cela tire un peu dans les mollets. Une dernière photo depuis le haut …


… avant de reprendre la route en direction de The Windows section où nous nous rendons jusqu’à Turret arch que nous n’avons jamais vue autrement qu’à contre-jour.





Nous montons jusqu’à l’ouverture de l’arche d’où le panorama est plutôt sympa.


Voilà, nous avons enfin vu Turret arch dans de bonnes conditions et cela valait le coup car cette arche est vraiment impressionnante. Nous décidons de rejoindre le parking en passant derrière les South et North Windows ...



... car je crois me souvenir avoir vu une photo de Turret arch cadrée à l'intérieur d'une des deux fenêtres (windows en anglais). Il faut chercher un peu et escalader quelques gros rochers, mais le point de vue existe bien ! C'est l'occasion d'une photo inhabituelle et très sympa.



Un petit arrêt à Garden of Eden, qui n'a jamais eu l'honneur de notre visite jusqu'à présent. Souvent négligé, ce secteur qui ne comprend pas d'arche majeure, mérite toutefois que l'on s'y promène.




Notre prochaine visite sera pour une arche méconnue, Eye of the Whale arch. La piste qui y mène est loin d'être facile, avec notamment quelques passages rocheux délicats et un passage très sableux avec un fort dévers transversal. Ce tronçon dans le sable est à faire avec pas mal de vitesse car étant donné le gîte que prend la voiture, il serait sans doute assez problématique de s’y arrêter (c’est pourquoi nous n’y avons pas fait de photos). Une section assez anxiogène pour le conducteur comme pour les passagers. Inutile de s'aventurer ici sans un véhicule approprié !




Après quelques kilomètres de piste éprouvante, il ne nous reste que 500 mètres de balade pour rejoindre notre destination. Nous y découvrons une sorte d'arche-alcôve assez impressionnante.


Pour pleinement saisir la signification du nom de cette arche (l'arche de l'œil de la baleine), il faut la traverser. Depuis le côté de l'arche opposé au parking, le doute n'est plus permis. La ressemblance est étonnante !



Pause pique-nique, puis nous quittons le parc de Arches pour nous rendre dans les environs de celui de Canyonlands. Après un peu de route et 18 kilomètres de piste, dont le dernier nécessite un véhicule robuste avec une bonne garde au sol, ...




... nous arrivons à Secret Spire, un gracieux hoodoo situé sur le haut d'une butte rocheuse.



Juste à côté, nous jetons un petit coup d'œil à travers les Secret Windows.



Retour à Moab pour une bonne douche (les températures tournent autour de 40 degrés depuis dix heures ce matin) et un burger à notre seconde cantine, la Moab Brewery.