Factory Butte, Little Egypt et Leprechaun canyon

 Mardi 29 décembre (partie 1) 

Comme nous sommes un peu têtus et qu'hier nous n'avons pas eu droit au lever de soleil que nous espérions à Factory Butte, nous remettons cela ce matin. Départ à 6h30. Le ciel est un peu plus dégagé qu'hier et la température s'en ressent : moins quinze degrés ! C'est notre record et heureusement qu'il n'y a pas de vent. Il va quand même falloir que cela s’arrête car depuis quelques temps, chaque matin il fait de plus en plus froid.

Maintenant que nous connaissons la piste et que nous savons qu'elle est excellente, le trajet se fait à un rythme un peu plus soutenu. Nous arrivons donc avec un peu d'avance et Factory Butte est encore éclairée par la douce lumière de la lune.


Le ciel semblait parfait pour nous offrir un superbe lever de soleil (relativement dégagé mais avec tout de même quelques jolis nuages), mais une grosse masse nuageuse juste au-dessus de l'horizon, à l'endroit même où l'astre solaire a fait son apparition, nous a empêchés d'assister au spectacle espéré. Cette fois nous y avons cru, mais c'est encore raté !



L'éclairage du petit jour sur Factory Butte est tout de même plus sympa qu’hier matin et il change sans cesse au fur et à mesure que le soleil monte au-dessus de l’horizon (seulement dix minutes séparent les trois photos qui suivent). C’est un spectacle vraiment passionnant.




Notre voiture n'a que moyennement apprécié la piste d'hier qui menait à Dirty Devil overlook. Une petite séance de nettoyage ne lui ferait pas de mal !


Il est prêt de 8h30 quand nous quittons Factory Butte et prenons la direction de Little Egypt que nous atteignons après une petite heure de route. Les formations rocheuses que nous rencontrons dans ce coin isolé (comme souvent nous ne croiserons personne pendant notre balade) ressemblent un peu à celles que nous avons découvertes il y a deux jours à Goblin Valley. Mais si ici les formes sont moins changeantes et moins extravagantes, les couleurs elles, sont plus variées avec des bandes blanches qui changent tout. Le rouge et le blanc des roches, associés au bleu profond du ciel, forment un tableau de toute beauté.












Après avoir exploré en détail la zone la plus proche de l’endroit où nous nous sommes garés, nous nous dirigeons tout au fond du site de Little Egypt où les formations rocheuses prennent un peu plus d’ampleur.






Nous y découvrons même un hoodoo de belle taille (environ six à huit mètres de hauteur).


Ce secteur que nous ne connaissions pas nous a enchantés et nous lui avons trouvé des petits airs de Blue Canyon (nos visites de 2014 : après-midi et matin)

Après cette belle balade très sympa nous partons explorer un nouveau canyon complètement à l'écart des routes touristiques classiques de la région : le Leprechaun canyon. Notre randonnée débute en suivant un petit cours d’eau gelé …



… puis nous atteignons le massif rocheux où le canyon prend naissance.


Nous atteignons rapidement la première section où le canyon se rétrécit…


… et attaquons sa traversée. Mais surprise, sous un léger amoncellement de feuilles mortes se cache un piège assez inhabituel : une zone de sable boueux. Après avoir testé avec un bâton de randonnée, nous constatons que l’épaisseur de « boue » est supérieure à un mètre et que la zone concernée occupe toute la largeur du canyon. Impossible de continuer. Heureusement cette section peut être contournée par la droite. Nous nous retrouvons donc rapidement de l’autre côté de cette section étroite, d’ailleurs beaucoup plus photogénique que l’entrée.



à suivre …